Mauvaises filles : « Au Bon Pasteur, la honte, l’enfermement, l’humiliation, la mal­trai­tance avaient pour objec­tif de contrô­ler les corps féminins »

Dans un docu­men­taire droit, digne, puis­sant, Émérance Dubas donne la parole à cinq femmes pla­cées ado­les­centes dans des mai­sons de cor­rec­tion d’une congré­ga­tion religieuse.

Capture d’écran 2022 11 23 à 10.20.01
Emerance Dubas © Caroel Bellaïche

Causette : Quelle est la genèse de Mauvaises filles ?
Émérance Dubas : Tout a com­men­cé lors de ma ren­contre avec l’historienne Véronique Blanchard. Elle rédi­geait alors sa thèse de doc­to­rat, Mauvaises filles. Portraits de la déviance fémi­nine juvé­nile (1945−1958), sou­te­nue en 2016 et publiée en 2019 sous le titre Vagabondes, voleuses, vicieuses. Adolescentes sous contrôle [éd. Les Pérégrines]. Véronique y révèle la vio­lence sys­té­mique exer­cée à l’encontre des ado­les­centes dites « à pro­blèmes » dans les années 1950[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.