fbpx
2019 04 15 Léa Drucker 0027 ret
© A. Lam / Charlette studio

Léa Drucker : « Le droit au secret est indis­pen­sable à ma liber­té »

Elle a reçu l’année der­nière le césar de la meilleure actrice pour son rôle dans Jusqu’à la garde. Le 12 février, elle sera à l’affiche de Deux, joli film qui raconte l’histoire d’un amour caché entre deux femmes âgées, dans une petite ville de pro­vince. Léa Drucker répond à notre Questionnaire de Woolf. 

Causette : Les livres mar­quants de la « biblio­thèque » de vos parents ? 
Léa Drucker : C’était éclec­tique : il y avait pas mal de BD du côté de mon père, Tintin, Reiser, ain­si que des polars, de James Hadley Chase, Chandler, William Irish, beau­coup de livres sur le ciné­ma, des livres qui me fai­saient rêver, sur l’Hollywood des[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés