green blister pack
Thought Catalog - Unsplash

Près de 23 000 signa­tures pour la péti­tion de « Libération » deman­dant à déve­lop­per la contra­cep­tion masculine

Mise en ligne le 22 août, la péti­tion « Arrêtez de vous dorer la pilule ! » a été lan­cée par Libération suite à un constat : en 2022, en France, en matière de san­té repro­duc­tive, le contrôle des nais­sances demeure une affaire de femmes. 

Alors qu'une contra­cep­tion mas­cu­line est pos­sible, elle ne concer­nait en 2020 que 200 rendez-​vous sur les 21 000 consul­ta­tions autour de la contra­cep­tion en France d'après les chiffres recen­sés par le Planning fami­lial. Autrement dit, seules 0,01 % des per­sonnes qui consultent pour trou­ver une solu­tion de contra­cep­tion sont des hommes. « Mais c'est trois fois plus qu'en 2018 », pré­fé­rait se féli­ci­ter Lydie Porée, membre du bureau natio­nal du plan­ning fami­lial et inter­ro­gée par France inter en 2020. Pour faire bou­ger les lignes, Libération a lan­cé lun­di 22 août la péti­tion « Arrêtez de vous dorer la pilule ! », dans le but d'inciter les pou­voirs publics et les labo­ra­toires à pro­gres­ser sur la ques­tion de la contra­cep­tion mas­cu­line en France. Du psy­chiatre Christophe André à l'écrivain Mathias Enard en pas­sant par l'humoriste Guillaume Meurice : 24 hommes célèbres (méde­cins, écri­vains, jour­na­listes…) l'ont signée dans le quo­ti­dien, rejoints par près de 23 000 per­sonnes depuis sa mise en ligne sur Change.org.

Lire aus­si l Contraception mas­cu­line : Giovanni, 26 ans, raconte son expé­rience de l'anneau thermique

Des alter­na­tives à la contra­cep­tion fémi­nine existent et sont acces­sibles aujourd’hui en France. Gel blo­quant, injec­tion hor­mo­nale, slip chauf­fant ou encore anneau contra­cep­tif… des solu­tions réver­sibles existent mais ne sont pour l'heure uti­li­sées que par une poi­gnée d'initiés. Côté contra­cep­tion défi­ni­tive, la vasec­to­mie est léga­li­sée en France depuis 2001, mais moins de 1% des hommes y ont recours, contre plus d’un homme sur cinq au Royaume-​Uni ou au Canada. « En atten­dant, bien des hommes hété­ro­sexuels conti­nuent de se repo­ser sur leurs par­te­naires. Or, il est de leur res­pon­sa­bi­li­té de se sai­sir de cette ques­tion cru­ciale pour l’égalité entre les genres. » arguent nos confrères de Libération. Et pour cause, une absence d'action poli­tique fran­çaise totale sur la question.

Lire aus­si I Le Dr Kpote a tes­té pour vous le slip chauffant

Il devient donc urgent, aux yeux des péti­tion­naires, que les nou­veaux ministres, François Braun à la Santé, Isabelle Rome à l'Égalité, ain­si que les déci­sion­naires poli­tiques concer­nés, mettent en place une poli­tique de la contra­cep­tion mas­cu­line avec des ini­tia­tives concrètes et effi­cientes, pour la faire connaître et pour désa­cra­li­ser son recours. En matière de san­té sexuelle et repro­duc­tive, l'égalité femmes-​hommes ne sera assu­rée que lorsque les hommes par­ta­ge­ront les res­pon­sa­bi­li­tés et les risques. 

Lire aus­si l « Je n’ai jamais été aus­si sûr de mon choix » : avec les hommes amé­ri­cains qui font le choix de la vasec­to­mie face au recul du droit à l'IVG

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.