Capture d’écran 2023 05 30 à 17.52.11
© Périnée Bien-Aimé

"Périnée Bus Tour" : une opé­ra­tion de consul­ta­tions ambu­lantes pour sen­si­bi­li­ser les femmes à la san­té vulvaire

Aujourd’hui débute le Périnée Bus Tour, une opé­ra­tion menée par des professionnel·les de san­té de l'association Périnée Bien-​Aimé qui vise à réa­li­ser des consul­ta­tions ambu­lantes en Auvergne-​Rhône-​Alpes pour sen­si­bi­li­ser les femmes des quar­tiers prio­ri­taires à la san­té vulvaire. 

Du mar­di 30 mai au 11 juin 2023, les professionnel·les de san­té, majo­ri­tai­re­ment des sages-​femmes, de l’association Périnée Bien-​Aimé se lancent dans un Périnée Bus Tour. Pendant une dizaine de jours, les béné­voles tra­ver­se­ront six dépar­te­ments et douze villes de la région Auvergne-​Rhône-​Alpes pour aller à la ren­contre des femmes des quar­tiers prio­ri­taires et leur pro­po­ser des consul­ta­tions afin de les sen­si­bi­li­ser aux dou­leurs péri­néales et vulvaires.

Pour ce pre­mier Périnée Bus Tour, les membres de l’association Périnée Bien-​Aimé ont défi­ni un cir­cuit bien pré­cis. L’opération débute aujourd’hui à Chambery, elle conti­nue­ra demain à Annemasse en Haute-​Savoie, puis à Annecy, à Montélimar jusqu’à arri­ver le 10 juin à Belley dans l'Ain. Dans le bus, un espace d'accueil a été amé­na­gé, avec une table et une télé­vi­sion, et une salle de consul­ta­tion afin de mener des entre­tiens per­son­na­li­sés avec les femmes que les béné­voles vont ren­con­trer. C'est la pré­si­dente de l'association, Camille Tallet, qui sera au volant de ce camion pen­dant les douze jours du circuit. 

Parmi les professionnel·les de san­té qui prennent part à l’aventure, une équipe asso­ciant méde­cin, kiné­si­thé­ra­peute, ostéo­pathe sera éga­le­ment à bord. Les jour­nées se dérou­le­ront en deux temps. De 10h à 18h, le temps sera dédié à la rencontre[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés