Réforme des retraites : pour Rachel Keke, dépu­tée LFI, « pour que le gou­ver­ne­ment recule, il faut blo­quer le pays »

À l'occasion de la jour­née mon­diale d'action en faveur du droit de grève qui se tient ce same­di 18 février, Causette a inter­ro­gé Rachel Keke, dépu­tée La France insou­mise (LFI) du Val-​de-​Marne, et figure emblé­ma­tique de la lutte par la grève. Interview. 

rachel keke
Rachel Keke © Louise Rocabert 

Causette : Depuis votre vic­toire en mai 2021 à l’issue de 22 mois de grève pour obte­nir de meilleurs salaires et de meilleures condi­tions de tra­vail à l’hôtel Ibis Batignolles où vous tra­vailliez comme femme de chambre, vous êtes deve­nue un sym­bole des grèves qui portent leurs fruits. Que repré­sente le pou­voir de la grève à vos yeux ? 
Rachel Keke : Pour com­men­cer, je tiens à rap­pe­ler que faire la grève n'est pas syno­nyme de joie. Faire la grève, c'est avant tout récla­mer ses droits, et c'est ce qui fait la force des tra­vailleurs. Le[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.