Iran Manif
Le 24 septembre à Paris, une manifestation en soutien aux femmes iraniennes © A.C.

Rapport annuel d'Amnesty International : « À chaque fois que les droits des femmes ont été atta­qués, des ras­sem­ble­ments à l'échelle inter­na­tio­nale ont eu lieu »

Ce mar­di, Amnesty International a publié son rap­port annuel sur 2022. Une année par­ti­cu­liè­re­ment mar­quée par la dégra­da­tion des droits des femmes et la mon­tée des mou­ve­ments fémi­nistes inter­na­tio­naux. Analyse avec Lola Schulmann, spé­cia­liste des droits des femmes à Amnesty International. 

Viols de guerre en République cen­tra­fri­caine et au Soudan du Sud, révo­ca­tion du droit fédé­ral d'avorter aux Etats-​Unis, décrets liber­ti­cides en Afghanistan, répres­sion du mou­ve­ment fémi­niste en Iran… L'année 2022 a été par­ti­cu­liè­re­ment dévas­ta­trice pour les droits des femmes. Dans son rap­port annuel publié ce mar­di 28 mars, l'ONG Amnesty International dénonce « une année [de] tour­nant pour les droits humains… en pire. » Un bilan alar­mant alors que le 10 décembre pro­chain, nous célè­bre­rons le 75e anni­ver­saire de la Déclaration uni­ver­selle des droits de l’homme. Lola Schulmann, spé­cia­liste des droits des femmes à Amnesty International ana­lyse l'état des droits des femmes décrié sur l'année 2022. 

Causette : Pourquoi avoir dédié tout un cha­pitre de votre rap­port 2022 sur les droits des femmes ?
Lola Schulmann : Le bilan de l’année 2022 est très inquié­tant, on constate que l’ensemble des droits sont mena­cés et par­ti­cu­liè­re­ment ceux des femmes. En fonc­tion des pays et des régions, on observe une dégra­da­tion de leurs droits. Mais ce qui a été sur­tout marquant,[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés
capture decran 2022 04 26 a 19.44.18

Emmanuel Macron, réelu sans grâce

Édito. On a eu chaud. Dimanche soir dernier, les yeux rivés sur le téléviseur, on a attendu de voir apparaître le visage de Macron pour essuyer la goutte qui commençait à perler sur notre front.