fbpx

Concours d’éloquence : Mélissa Aabaid veut chan­ger le regard sur les jeunes de l’aide sociale à l’enfance

A 23 ans, Mélissa Aabaid fait par­tie des huit fina­listes du Concours natio­nal d’éloquence qui se tien­dra ce 25 juin à Aix-​en-​Provence. La jeune femme, qui a gran­di en famille d’accueil, est déter­mi­née à faire chan­ger le regard sur les enfants pla­cés. Portrait.

Capture d’écran 2021 06 25 à 17.34.03
Mélissa Aabaid © L.F.

Mélissa Aabaid est de celles dont l’énergie est com­mu­ni­ca­tive et la déter­mi­na­tion ins­pi­rante. Derrière son sou­rire et sa voix cha­leu­reuse, la jeune étu­diante en mas­ter 2 de droit et pra­tique des conten­tieux publics, ne cache rien de son his­toire. Placée alors qu’elle est bébé dans une famille d’accueil de Saint-​Mamert-​du-​Gard, Mélissa n’en par­ti­ra qu’à l’âge adulte. « Je n’ai man­qué de rien », assure-​t-​elle. Au contraire Mélissa a désor­mais deux familles : sa mère et son frère bio­lo­gique, et sa famille d’accueil. « Dans “famille d’accueil”, il y a quand même le mot famille et ça je l’ai plei­ne­ment res­sen­ti », confie-​t-​elle. Pourtant, être une enfant pla­cée à l’aide[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
98 harcelement Crous Benjamin Courtault pour Causette

Harcèlement : enquête en Crous

Deux plaintes. Trois mains courantes. Et l’ouverture d’une enquête préliminaire de police… Des étudiantes dénoncent, depuis plus d’un an, le comportement abusif d’un agent du Crous, logé dans leur résidence.