montage capture écran Youtube
#DenimDay, le hashtag qui dénonce les agressions sexuelles © montage de captures d'écran de vidéos provenant du réseau social TikTok

Comment TikTok devient (aussi) une plateforme politique

Si vous avez plus de 30 ans, il est peu probable que vous ayez eu le courage de vous lancer sur TikTok, dont l’idée vague que vous vous en faites se résume à des vidéos d’ados chantant en playback sur de la soupe que vous ne connaissez pas. Pourtant, de plus en plus de vidéos politiques, militantes et informatives côtoient les chorégraphies et les playbacks. Séance de rattrapage.

« Si vous venez d’avoir votre bac, ce message est pour vous ». Le 7 juillet, c’est sur TikTok qu’Emmanuel Macron a félicité les bacheliers dans une vidéo de 55 secondes qui affiche 9,5 millions de vues. Regard face caméra, cadrage classique, discours linéaire : le président a fait sobre.

@emmanuelmacron

Si vous venez d’avoir votre Bac, ce message est pour vous ! ##bac ##bac2020

♬ son original – emmanuelmacron

Le lendemain, au tour de Jean-​Luc Mélenchon d’inaugurer son compte TikTok avec une vidéo qui fleure bon le clash. « Il t’appelle pour ton bac, toi tu parles à Macron ? Mais moi je m’appelle Mélenchon. Tu hors de ma vue ! Va voir ton Parcoursup ! », lance le leader de la France insoumise, en référence aux paroles de la chanson Anissa de Wejdene, devenue populaire grâce à TikTok.

@melenchonjl

Eh ##Macron ! Tu hors de ma vue 🙃 ##pourtoi ##anissa ##TikTokTutos ##Melenchon ##premiertiktok

♬ son original – melenchonjl

Deux styles, un même objectif : s’adresser aux jeunes. Et ils sont nombreux sur TikTok : l’application a dépassé les 2 milliards de téléchargements fin avril, rejoignant le cercle fermé de Facebook, WhatsApp, Instagram et Messenger. Lancée en 2016 par la société chinoise Bytedance, elle revendique plus de 800 millions d’utilisateur·rices actif·ives par mois, dont 10 millions en France. Au quotidien, un·e utilisateur·rice français·e de TikTok regarde en moyenne 40 minutes de vidéo et se connecte huit fois à l’application.

TikTok n’attire pas que des jeunes

Vu de loin, TikTok (ou Douyin, son nom chinois) se résume à des vidéos de 15 à 60 secondes filmées et montées au smartphone, mêlant chorégraphies, playbacks, sketches et doublages de film sur fond de musique entêtante. Un « truc de jeunes » qui[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés
113 societe la bise 1 camille besse pour causette

Le baiser sommé de se réinventer

La distanciation physique nous a obligé·es à nous priver de baisers, de bisous, de câlins.,Céline Hess Halpern, autrice de « L’Éloge du baiser », décrypte pour Causette le sens et la puissance de ce geste dont il est si difficile de se passer.