fbpx
Drapeau de Malte
©Hamelin de Guettelet

Après s'être vu refu­ser un avor­te­ment à Malte, une Américaine fina­le­ment auto­ri­sée à se rendre en Espagne

Andrea Prudente s’était vu refu­ser un avor­te­ment médi­cal à Malte, où ce n’est pas auto­ri­sé, alors que son foe­tus ne sur­vi­vra pas et que sa san­té est en danger.

Andrea Prudente a fina­le­ment été auto­ri­sée à se rendre en Espagne pour y inter­rompre sa gros­sesse, rap­porte The Guardian, ce jeu­di 23 juin. Un sou­la­ge­ment pour cette Américaine de 38 ans, qui était jusqu’ici blo­quée à Malte, pays où l’avortement médi­cal n’est pas auto­ri­sé. La gros­sesse d’Andrea n’est pour­tant plus viable et met en dan­ger sa san­té, a rap­por­té, la veille, la BBC.

Tout a com­men­cé la semaine dernière.[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
l1005718

Aides aux exi­lées : les femmes au taquet

Parmi les bénévoles de l’aide aux migrant·es et aux réfugié·es, il n’y a quasiment que des femmes. Ce sont elles qui, à tous âges, nourrissent, orientent et défendent l’humanité des déraciné·es. De Calais à la campagne jurassienne en passant par la...