fbpx
99 manifestations Algerie 2019 Shutterstock
© Shutterstock

« L’Algérie est de plain-​pied dans un pro­ces­sus de tran­si­tion qui requiert des négo­cia­tions »

3 ques­tions à Hasni Abidi, direc­teur du Centres d'études et de recherche sur le monde arabe et médi­ter­ra­néen, à Genève (Suisse).

Causette : Quels sont les prin­ci­paux moteurs des mani­fes­ta­tions en Algérie ?

Hasni Abidi : Il y a des « influen­ceurs » qui ont fait conver­ger des mil­lions d’Algériens, mais il n’y a pas de « figures » du[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés