0642167
Photos prises lors de l'arrestation d'Emma Goldman après l'assassinat du président William McKinley, en 1901. © The Granger collection, New York/Coll.Christophel

Emma Goldman, la voix de l’anarchie

Activiste, anar­chiste, mili­tante pour les droits des femmes et des plus dému­nis, Emma Goldman a ris­qué sa vie et sou­vent per­du sa liber­té pour ses convic­tions. Jusqu’au bout, elle a défen­du son « idéal » : « Mon bel idéal, c’est la liber­té, le droit de s’exprimer pour cha­cun et pour tous, le droit de jouir de belles choses. »

Emma Goldman est née 1869 en Russie. Mais en réa­li­té, sa véri­table nais­sance date de 1887. Elle a 18 ans lorsque, à la suite d’une ­mani­fes­ta­tion répri­mée dans le sang, le mas­sacre de Haymarket Square, à Chicago (Illinois), cinq anar­chistes sont pen­dus mal­gré l’émoi de l’opinion publique. Dans ses Mémoires, Emma raconte que lors d’un dîner chez son père, elle entend une femme s’écrier : « Pourquoi tous ces gémis­se­ments, ce n’étaient que des meur­triers après tout ! On a bien fait de les pendre ! » « D’un bond, je lui sau­tai à la gorge. Je me sen­tis tirée en arrière, quelqu’un a dit : “Cette enfant est deve­nue com­plè­te­ment folle !” Je me libé­rai d’une secousse, attra­pai une carafe d’eau et la lan­çai de toutes mes forces au visage de la femme en criant : Dehors, dehors ou je vous tue ! » Ce jour-​là, Emma découvre son idéal : adhé­rer à la cause des cama­rades mar­tyres et faire connaître leur pen­sée.

D’où lui vient cet enga­ge­ment ? Très jeune, Emma se dis­tingue de ses deux demi-​sœurs et de ses trois frères par une soif d’apprendre et de décou­vrir. Sa famille, juive ortho­doxe, est d’origine litua­nienne. Et pauvre, après les échecs com­mer­ciaux du père, Abraham Goldman. La mère, Taube, gère les petits avec froi­deur. Abraham est un homme violent. Il bat ses enfants, par­fois au fouet, et refuse qu’Emma songe aux études. « Les filles n’ont pas besoin d’étudier autant que cela. Tout ce qu’une fille juive doit[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés