fbpx

Acné : en quête du remède miracle

Entre les trai­te­ments inter­mi­nables et les médocs à effets secon­daires, se soi­gner c’est un peu, pour les vic­times de l’acné, avoir le choix entre la peste et le cho­lé­ra. Mais pour­quoi diable est-​il si dif­fi­cile de se soigner ? 

113 acne 1 marie boiseau pour causette
© Marie Boiseau pour Causette 

« C’est un par­cours du com­bat­tant, en l’occurrence, dix ans de ma vie. » Aude n’a que 23 ans. Mais, comme nombre de témoi­gnages sur les comptes « skin posi­tive », la jeune femme dit avoir « tout essayé » contre l’acné. « Une dizaine » de rendez-​vous der­ma­to, de crèmes « dont la com­po­si­tion te dépasse com­plè­te­ment », deux essais de pilules, une géné­ra­liste, le zinc… puis elle est pas­sée à l’homéo­pathie, au magné­ti­seur, à l’énergéticien et a même ren­con­tré une cha­mane. Face au sta­tu quo de sa peau, on lui pro­pose de[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
Causette Sterilet cmjn 2 A

Stérilet Ballerine : sur quel pied danser ?

Le nouveau stérilet IUB Ballerine de cuivre se veut plus efficace qu’un DIU classique, confortable lors de la pose et indolore. Mais cette com étincelante profite d’une réalité plus sombre : le manque chronique d’études en gynécologie.

HD Alexia Cassar 1 A

Alexia Cassar : téton, tat­too, thérapie

Le tatouage, elle l’envisage comme une thé­ra­pie. La sienne, d’abord, mais aus­si celle des autres. À 40 ans, Alexia Cassar, jusque-​là habi­tuée des ser­vices d’oncologie, a opé­ré une recon­ver­sion pro­fes­sion­nelle. Pionnière en France, la...