Capture d’écran 2022 08 22 à 14.46.22
Rainer Maria Rilke Brief An Lou Andreas Salomé- Youtube

Série d’été – Ruptures épis­to­laires : la lettre de Lou Andreas-​Salomé à Rainer Maria Rilke

Les lettres de rup­ture sont par­fois plus puis­santes que les lettres d’amour elles-​mêmes. En 1901, l'autrice germano-​russe Lou Andreas-​Salomé, épui­sée par les tour­ments psy­chiques de son amant et poète Rainer Maria Rilke, lui adresse une mis­sive libé­ra­trice. Une lettre d'adieu poi­gnante, que Causette a choi­si de vous retranscrire.

Série d’été : Te dire que je m’en vais 3/​4

Éperdument aimée par Nietzsche en 1882, mariée à l'orientaliste Carl Andreas en 1887, amante de Freud en 1911… l'existence de Louise von Salomé, dite Lou Andreas-​Salomé, fut tour­men­tée par les pas­sions qu'elle sus­ci­ta autour d'elle. La femme de lettres, née à Saint-​Pétersbourg en février 1861, entiè­re­ment sou­mise à l'activité de l'esprit, à l'insatiable curio­si­té de son intel­li­gence, trans­gres­sa les codes de son époque de par son tohu-​bohu amoureux. 

Fervente adepte de la rela­tion à trois, en 1882 tan­dis qu'elle vit son his­toire d'amour avec le phi­lo­sophe Friedrich Nietzsche, elle n'hésitera pas à inclure Paul Rée, un riche phi­lo­sophe alle­mand, qui la demande vai­ne­ment en mariage. Son cré­do ? Constituer une sorte de tri­ni­té intel­lec­tuelle. De cette aven­ture qui fut son unique his­toire amou­reuse Nietzsche – qui, comme on le sait, brillait pour son sexisme – écri­ra avec amer­tume dans Ainsi par­lait[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.