BD : le wes­tern fémi­nin tire plus vite que son ombre

Oubliez les shé­rifs machos et les femmes cachées dans la dili­gence, la BD bou­le­verse les codes ! Ladies with guns, Hoka Hey ou encore Mondo Reverso renou­vellent le genre du western.

couverture
Ladies with guns, de Olivier Bocquet et Anlor, Dargaud.

Si le wes­tern a fini par pra­ti­que­ment déser­ter les salles obs­cures, il n’a jamais été aus­si vivant en bande des­si­née. Et par­mi les innom­brables séries, cer­taines ren­versent les tables du saloon ! C’est le cas de Ladies with guns, où le scé­na­rio d’Olivier Bocquet met au pre­mier plan cinq femmes à la per­son­na­li­té élec­trique, qui vont se ser­rer les coudes pour trom­per un des­tin qui semble vou­loir les enter­rer au plus vite. Dans un genre si intrin­sè­que­ment mas­cu­lin, l’inversion des rôles ne peut que réin­ven­ter les codes. 

Comme sou­vent dans les meilleurs wes­terns, l’équipée est bigar­rée : une jeune esclave noire en fuite côtoie une ins­ti­tu­trice irlan­daise à la retraite, une veuve bour­geoise fait équipe avec une pros­ti­tuée bra­queuse, le tout sous le regard concen­tré d’une res­ca­pée amé­rin­dienne. Quand elles ne font pas par­ler la poudre, ces cinq là dégainent des pun­chlines bien sen­ties envers les mâles à leurs trousses, sou­vent faibles et couards. Les nos­tal­giques de John Wayne trou­ve­ront peut-​être que cet Ouest perd le nord… et c’est tant mieux ! 

Sous le trait de la des­si­na­trice Anlor, l’action se déchaîne avec une éner­gie spec­ta­cu­laire et l’enchaînement des séquences pro­duit son lot d’adrénaline. La page se dis­tord, quand les cases hurlent, crissent et péta­radent, grâce à une uti­li­sa­tion jouis­sive de l’onomatopée. Ce ne sont pas les cou­leurs très pop d’Elvire de Cock qui vien­dront ralen­tir la cadence.

page 13
Extrait de Ladies with guns

Les cli­chés de genre sont aus­si dyna­mi­tés dans Mondo Reverso, impro­bable wes­tern où les hommes se com­portent et s’habillent « comme des femmes », et inver­se­ment. L’histoire d’Arnaud Le Gouëfflec ques­tionne bien sûr ces pré­ju­gés tout en assu­mant un humour tota­le­ment décom­plexé, anno­bli par le sub­til des­sin de Dominique Bertail.

Mais ce « nou­veau » wes­tern réunit par­fois pas­sé et pré­sent, comme dans le remar­quable Hoka Hey ! de Neyef, bou­le­ver­sante épo­pée faus­se­ment clas­sique qui noie sa mélan­co­lie dans les lumières cré­pus­cu­laires des grands espaces volés aux Amérindiens.

Ladies with guns (tomes 1 & 2) de Olivier Bocquet et Anlor, Dargaud, 64 pages, 16,50€
Hoka Hey ! de Neyef, Rue de Sèvres /​Label 619, 224 pages, 22,90€
Mondo Reverso (Intégrale) de Arnaud Le Gouëfflec et Dominique Bertail, Fluide Glacial, 192 pages, 29,90€

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

 

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .

Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.