113 cinema tout simplement noir gaumont distribution
© Gaumont Distribution

En salles : « Tout sim­ple­ment noir », le timing est parfait

Timing et cas­ting par­faits pour le nou­veau long-​métrage de Jean-​Pascal Zadi, acteur-​cinéaste repé­ré en 2013 dans le « Before » du Grand Journal sur Canal+. Il y a de fortes chances, même, que Tout sim­ple­ment noir (qu’il a coréa­li­sé avec John Wax) devienne « la » comé­die de l’été. Parce qu’en ques­tion­nant le fait d’être noir, aujourd’hui en France, elle tombe pile poil dans l’actualité !

En effet, le film raconte les tri­bu­la­tions de JP (Jean-​Pascal Z. en per­sonne), un acteur noir, au chô­mage, qui décide d’organiser la pre­mière grosse « marche de contes­ta­tion noire » en France. Pour y arri­ver, il a besoin de ral­lier des per­son­na­li­tés influentes telles Fary, JoeyStarr, Fabrice Éboué, Claudia Tagbo, Éric Judor, Lucien Jean-​Baptiste ou encore Omar Sy. Il va donc par­tir à leur ren­contre, sou­vent mou­ve­men­tée : une façon futée de pas­ser en revue, inci­dem­ment, nombre d’assignations et de cli­chés racistes. L’idée étant de les démon­ter avec humour, voire avec une bonne dose d’autodérision…

JP qui passe un cas­ting pour un rôle de « dealer-​violeur-​converti à l’Islam ». Lucien Jean-​Baptiste et Fabrice Éboué qui s’embrouillent avant de se trai­ter de « Bounty » et de « ven­dus ». Des jeunes femmes afro­fé­mi­nistes qui se moquent des foot­bal­leurs noirs s’affichant avec des épouses blanches… Tout sim­ple­ment noir est jalon­né de scènes et de pun­chlines très drôles, mais pas uni­que­ment. Contrairement à ce qu’annonce son titre, faus­se­ment badin, ce film flâ­neur brosse aus­si un por­trait inha­bi­tuel­le­ment com­plexe, sinon nuan­cé, de la popu­la­tion noire en France. 

Voir la bande-​annonce du film
Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.