2313470
©Sian Kennedy

Environnement : des plantes d'intérieur pas si vertes

Elles embel­lissent nos inté­rieurs, enva­hissent nos comptes Instagram, nous remontent le moral : les plantes d’agrément sont par­tout et nous font du bien.Mais les condi­tions de pro­duc­tion et de vente, elles, sont loin d’être green et sont néfastes à l’environnement et à la san­té. Heureusement, il existe des solu­tions. 

Qui connaît l’origine de son pilea, aloe vera, mons­te­ra deli­cio­sa ou cac­tus ? Parmi les plus en vogue, nos plantes d’intérieur pro­viennent très rare­ment de France : seule­ment 10 % sont pro­duites dans l’Hexagone, contre 75,2 % aux Pays-​Bas et 15 % dans d’autres pays étran­gers comme le Kenya ou la Colombie. En effet, ces varié­tés tropi­cales poussent dif­fi­ci­le­ment sous nos lati­tudes. Ce sont les Néerlandais qui règnent depuis des décen­nies sur le mar­ché mon­dial des fleurs. Ne ­pos­sé­dant pas du tout le cli­mat adé­quat, ils cultivent une grande par­tie de leurs bulbes, plants et fleurs à base de serres chauf­fées, de pes­ti­cides,[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés