fbpx
HS10 suremballage © Fiona Crott pour Causette
© Fiona Crott pour Causette

Écologie et grande distribution : pas de quoi s’emballer !

Bien que l’agroalimentaire et la grande distrib aient signé un pacte avec le gouvernement visant à réduire les emballages en plastique, les produits sur les étals restent très, très emballés ! Quant au vrac, qui commence à s’implanter aussi dans les grandes enseignes, il revient souvent plus cher. Certain·es client·es, refusant d’être pris·es pour des courges, dénoncent ce greenwashing. 

Une pomme lavée « prête à croquer », glissée dans un sachet transparent. Deux avocats protégés par une coque en plastique. Une banane avec sa peau couchée dans une barquette en polystyrène enveloppée de film alimentaire – ou, pis, des œufs durs déjà écalé. Les bras vous en tombent ? À l’heure où il est impossible de fermer les yeux sur ­l’urgence environnementale, on se demande bien comment des industriels français peuvent encore se laisser aller à des pratiques aussi scandaleuses, dignes du Japon, champion toutes catégories du suremballage. Parfois, il s’agit[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

 

identifiez-vous pour lire le contenu

Ou

Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois

Partager
Articles liés
114 conseils crise climatique erik smits

Survivre entre potes

Dans «La Chute de l’empire humain», sorti le 20 août, dix figures de l’écologie confrontent leurs façons de se préparer aux pires heures de la crise climatique.
Un paquet de conseils utiles qu’on n’a pas l’habitude de lire.