fbpx
Advertisement
person holding white and red plastic toy
© Marília Castelli

Upcycling : comment la couture est devenue cool

Longtemps vue comme une activité ringarde et avilissante pour les femmes, la couture séduit à nouveau les jeunes. En toile de fond de ce succès, l’avènement de l’upcycling sur les réseaux sociaux… et le confinement.

Pour être à la mode, plus besoin de dépenser une fortune dans des enseignes de luxe ou de dévaliser H & M. Il suffit d’un vieux t‑shirt ou d’un drap, d’une machine à coudre et d’un peu d’inspiration. Cette pratique a un nom : l’upcycling. En anlais, cette expression désigne « l’action de récupérer des matériaux ou produits non utilisés afin de les transformer en produits de qualité supérieure ». Dans le cas de la mode, il s’agit de recycler d’anciens vêtements, des stocks de tissus dormants ou d’autres textiles pour en faire des pièces actuelles.

rubipigeon
Capture d’écran d’une vidéo de Rubi Pigeon sur Instagram.

Depuis le premier confinement, l’upcycling est partout sur les réseaux sociaux. Justine, alias Jorjadela sur les internets, est une Lilloise de 27 ans. Elle a commencé à coudre il y a deux ans, tout simplement car elle voulait « des pièces de[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
toypurina page 1

Toypurina, frondeuse décoloniale

Femme-médecine réputée, Toypurina avait 25 ans lorsqu’elle guida les guerriers de plusieurs villages amérindiens, en 1785, dans une attaque contre les colons espagnols de la Mission San Gabriel, en Californie.