Panthéonisation de Gisèle Halimi : aux grandes femmes, la patrie recon­nais­sante ?

Mise à jour 14 mai 2021 /​/​/​ Le pré­sident de la République Emmanuel Macron hésite à faire entrer la mili­tante fémi­niste au Panthéon. La rai­son ? Son enga­ge­ment contre la guerre d'Algérie qui frois­se­rait cer­taines asso­cia­tions de pieds-​noirs et de har­kis. 

Depuis la dis­pa­ri­tion de l’avocate et mili­tante fémi­niste Gisèle Halimi, le 28 juillet der­nier, de nom­breuses voix s’élèvent pour deman­der son entrée au Panthéon. Une péti­tion lan­cée le 20 août a déjà recueilli plus de 18 000 signa­tures. 

gisele halimi front de gauche 2009 03 08
© Marie-​Lan Nguyen

L’infatigable com­bat­tante Gisèle Halimi, décé­dée le 28 juillet der­nier, sera-​t-​elle la sixième femme à repo­ser au Panthéon ? C’est en tout cas le sou­hait de la péti­tion lan­cée le 20 août sur Change.org. À l’initiative de cette der­nière, une jeune femme de 27 ans, Louise Dubray, membre des Effronté·es et psy­cho­logue au sein de l’association de lutte contre les vio­lences faites aux femmes, Womensafe. 

La[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés