Capture decran 2023 08 02 a 11.32.26
Photo prise au foyer de Guéret (Creuse), où de nombreux·euses enfants réunionnais·es furent envoyé·es dans les années 1960-1970. © FEDD

L'incroyable his­toire des "enfants de la Creuse", déraciné·es de La Réunion

On les appelle les « enfants de la Creuse ». De 1962 à 1984, plus de deux mille mineur·es de La Réunion furent envoyé·es, malgré elles·eux, dans les cam­pagnes de France métropolitaine. Une his­toire dou­lou­reuse, où se mêlent poli­tique colo­niale et dys­fonc­tion­ne­ments de l’Aide sociale à l’enfance.

De ses deux pre­mières années pas­sées dans une pou­pon­nière de La Réunion, il ne lui reste que quelques flashs de lits d’enfants et de blouses blanches. De son arri­vée à l’aéroport d’Orly, à l’âge de 23 mois, Virginie Lagrave n’a aucun sou­ve­nir, si ce n’est la vidéo tour­née par ses parents adop­tifs. Désormais âgée de 50 ans, elle fait par­tie des enfants dits « de la Creuse », soit 2 015 mineur·es de La Réunion qui, entre 1962 et 1984, furent envoyé·es pour un aller sans retour vers la France hexagonale.

À l’époque, l’État redoute un « tsu­na­mi démo­gra­phique » dans cette ancienne colo­nie, deve­nue dépar­te­ment fran­çais en 1946. Alors que l’île voit sa den­si­té aug­men­ter et la pau­vre­té per­du­rer, la[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.