fbpx
46705842745 285bff8ef9 k
Greta Thunberg (©European Parliament/Flickr)

L'influenceur Andrew Tate arrê­té par la police rou­maine pour tra­fic d'êtres humains, deux jours après s'être moqué de Greta Thunberg

Jeudi soir, l'influenceur bri­tan­nique Andrew Tate et son frère ont été arrê­tés par la police rou­maine dans le cadre d’une enquête pour tra­fic d’êtres humains, viol et crime orga­ni­sé. Cette arres­ta­tion inter­vient deux jours après que l'ancien cham­pion de kick­boxing a pris à par­tie la mili­tante éco­lo­giste Greta Thunberg.

Maj du 30/​12/​22 à 16h00 : Contactée par CheckNewsla pro­cu­reure rou­maine Bolla Ramona, en charge de l’enquête, a démen­ti for­mel­le­ment que la boîte à piz­za d’Andrew Tate a conduit à son arres­ta­tion, affir­mant que la déci­sion de l'arrêter avait été prise avant la dif­fu­sion de sa vidéo sur Twitter.

Greta Thunberg a mis échec et mat l'exécrable Andrew Tate. La jeune mili­tante pour le cli­mat, prise à par­tie sur Twitter par le cham­pion de kick­boxing et influen­ceur bri­tan­nique, semble avoir contri­bué à son arres­ta­tion et à celle de son frère en Roumanie, ven­dre­di, dans le cadre d’une enquête pour tra­fic d’êtres humains, viol et crime orga­ni­sé, a rap­por­té l'agence de presse Reuters jeu­di soir.

Trente-​trois voitures

Mardi, l'ex-sportif de 36 ans, habi­tué aux sor­ties miso­gynes – il avait notam­ment dit que les femmes devaient « por­ter la res­pon­sa­bi­li­té » d’être agres­sées sexuel­le­ment rap­pelle le Guardian -, s'était van­té sur Twitter de pos­sé­der 33 voi­tures en apos­tro­phant Greta Thunberg. Il avait fan­fa­ron­né dans son mes­sage en affir­mant que ce n'était « que le début » et en deman­dant à la Suédoise de lui don­ner son adresse email pour qu'il puisse lui envoyer « la liste com­plète de sa col­lec­tion de voi­tures et leurs énormes émis­sions [de gaz à effet de serre, ndlr] ».

La jeune femme de 19 ans lui avait répon­du en fai­sant preuve d'un cer­tain sens de l'ironie : elle pro­po­sait à l'homme de lui écrire à l'adresse « [email protected] » ([email protected]ètetoiunevie.com).

L'histoire aurait pu s'arrêter là si l'influenceur de 36 ans n'avait pas sen­ti le besoin de sur­en­ché­rir dans une vidéo, accu­sant l'activiste cli­ma­tique d'être « pro­gram­mée » et « sou­mise à l'esclavage de la matrix ». Lors de cette même séquence, Andrew Tate demande à ce qu'on lui apporte de la piz­za et que les boîtes en car­ton ne soient pas recy­clées. Et ce seraient ces boîtes pro­ve­nant d'une enseigne rou­maine, et crâ­ne­ment affi­chées par la suite par l'homme, qui auraient conduit les enquê­teurs à savoir que l'homme se trou­vait, avec son frère, en Roumanie, selon les inter­nautes. La police rou­maine n'a, en effet, pas pré­ci­sé quel indice l'avait aidée à retrou­ver la trace des deux sus­pects, sou­ligne Reuters.

« C'est ce qui arrive quand vous ne recy­clez pas vos car­tons à pizza »

Les frères Tate fai­saient l'objet d'une enquête cri­mi­nelle depuis le mois d'avril. Le pro­cu­reur rou­main en charge du dos­sier a indi­qué qu'ils semblent avoir créé « une orga­ni­sa­tion cri­mi­nelle dans le but de recru­ter, loger et exploi­ter des femmes pour les for­cer à fil­mer du conte­nu por­no­gra­phique ». Avant de conclure : « Ils pour­raient avoir gagné d'importantes sommes d'argent. »

Sur Twitter, Greta Thunberg s'est délec­tée de la nou­velle, twee­tant encore une fois avec beau­coup d'humour : « C'est ce qui arrive quand vous ne recy­clez pas vos car­tons à piz­za ». Dans une der­nière ges­ti­cu­la­tion en ligne, Andrew Tate a quant à lui affir­mé, sans aucune trace d'ironie pour le coup, que « la Matrix [avait] envoyé ses agents » pour l'arrêter.

Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

 

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .

Articles liés
capture decran 2022 08 30 a 19.30.04

Lady Di, la prin­cesse indocile

Disparue il y a 25 ans, dans la nuit du 30 au 31 août 1997, Diana Spencer, que l'on surnommait la « princesse du peuple », incarne encore aujourd'hui une figure indépendante qui a défié l'ordre royal britannique.