Peter Nygard
© Toglenn Peter / Wikimedia

L’ex-magnat de la mode Peter Nygard recon­nu cou­pable d’agressions sexuelles sur quatre femmes

L’ex-magnat cana­dien de la mode, Peter Nygard, âgé de 82 ans, a été recon­nu cou­pable d’avoir agres­sé sexuel­le­ment quatre femmes. La peine impo­sée au mil­lion­naire n’est quant à elle pas encore connue. 

Fondateur de la plus grande entre­prise de vête­ments pour femmes au Canada, le Finno-​canadien Peter Nygard était incar­cé­ré depuis décembre 2020 en attente de son pro­cès. Il a aujourd’hui été recon­nu cou­pable d’avoir agres­sé sexuel­le­ment quatre femmes. Décrit comme un homme égo­cen­trique et mani­pu­la­teur, l’ex-magnat de la mode usait de son “pou­voir et son sta­tut de riche créa­teur de mode pour atti­rer et agres­ser sexuel­le­ment des jeunes femmes”, selon les termes de la pro­cu­reure Ana Serban. 

Immigré fin­lan­dais arri­vé enfant au Canada, Peter Nygard aimait à conter son incroyable ascen­sion : par­ti de rien, il a mon­té un empire de la mode depuis Winnipeg (sud-​est du Canada). Ami des stars hol­ly­woo­diennes et adepte des soi­rées mon­daines orga­ni­sées dans ses immenses rési­dences des Bahamas et de Los Angeles, le mil­lion­naire “pié­geait” ses vic­times, qui se retrou­vaient dans une pièce avec un lit, un bar et dont la porte, sans poi­gnée, était fer­mée avec un code. À la barre, les larmes aux yeux, les plai­gnantes ont racon­té avoir été mena­cées puis agres­sées. L’une d’elles décrit un “monstre”, un homme “deve­nu comme une autre per­sonne” avant de “reve­nir à ses affaires, comme si rien ne s’était pas­sé”. L’arrestation de Peter Nygard est sur­ve­nue après la dif­fu­sion de vidéos tour­nées par Stephen Feralio, son came­ra­man per­son­nel, notam­ment lors de cer­taines fêtes. “Nygard n’avait qu’à des­cendre et à choi­sir une fille. En géné­ral, elles étaient ivres”, explique Stephen Feralio, qui avait déci­dé de dif­fu­ser ces vidéos pour l’“empê­cher de s’en sor­tir vu tout ce qu’il a fait”.

Foncièrement imbu de lui-​même, Peter Nygard aimait éta­ler des vidéos mon­trant “toutes les choses qu’il avait réa­li­sées, ses défi­lés de mode, ses man­teaux de four­rure…, se remé­more une plai­gnante, il par­lait beau­coup de lui-​même”. Lors de son témoi­gnage, l’homme de 82 ans a nié les allé­ga­tions, les dis­cré­di­tant comme étant “ridi­cules” et ne fai­sant “aucun sens”. Après ce pre­mier pro­cès à Toronto, Peter Nygard sera jugé au Québec et au Manitoba, pour des faits simi­laires. Aux États-​Unis, il est accu­sé par des dizaines de femmes et fait face à neuf chefs d’accusation, dont ceux de racket et tra­fic sexuel. Le pro­fil de Peter Nygard rap­pelle celui du finan­cier amé­ri­cain Jeffrey Epstein, mil­liar­daire qui s’est sui­ci­dé en 2019 en déten­tion après avoir été arrê­té pour avoir entre­te­nu un réseau de pros­ti­tu­tion com­po­sé, en grande par­tie, de mineures.

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.