Snowman Guy talk UniversalStudiosFloridaEntrance
© Snowman Guy (talk) / Wikimedia Commons

Grève à Hollywood : les coordinateur·ices d'intimité inscrit·es dans l'accord entre les syn­di­cats d’acteur·ices et les studios

Démocratisé dans le sillage du mou­ve­ment #MeToo mais pas encore recon­nu contrac­tuel­le­ment, le rôle de coordinateur·ice d'intimité est offi­ciel­le­ment ins­crit dans l'accord entre les syn­di­cats d’acteur·ices et les stu­dios hol­ly­woo­diens.

La grève des acteur·ices hollywoodien·nes qui avait débu­té en juillet der­nier a pris fin à la suite d'un accord trou­vé entre le syn­di­cat d'acteur·ices (SAG-​AFTRA) et les stu­dios. Ce nou­veau contrat offi­cia­lise, entre autres choses, le rôle des coordinateur·ices d'intimité, chargé·es de veiller au bon dérou­le­ment des scènes de sexe simulé.

"C'est le pre­mier contrat où les coor­di­na­teurs d'intimité sont men­tion­nés [dans le contrat]. Je pense qu'il est très cou­rant d'avoir une expé­rience incon­for­table, voire trau­ma­ti­sante, dans ce domaine", raconte à pro­pos de cet accord Caitlin Dulany, membre du comi­té de négo­cia­tion, au maga­zine amé­ri­cain Rolling Stone. "Et ce n'est pas sain pour nous, ni pour nos pla­teaux, c'est donc une grande vic­toire que d'avoir ins­crit cela dans notre contrat", pour­suit celle qui fait par­tie du comi­té de pré­ven­tion contre le har­cè­le­ment sexuel de la SAG-​AFTRA et a par le pas­sé for­mu­lé des accu­sa­tions de com­por­te­ments sexuels abu­sifs à l'encontre d'Harvey Weinstein.

L'accord pas­sé entre le syn­di­cat des acteur·ices et les stu­dios sti­pule ain­si que "le pro­duc­teur fera tout son pos­sible pour enga­ger un coor­di­na­teur d'intimité pour les scènes impli­quant de la nudi­té ou des actes sexuels. Le pro­duc­teur exa­mi­ne­ra éga­le­ment de bonne foi toute demande d'un artiste-​interprète ou de son repré­sen­tant visant à enga­ger un coor­di­na­teur d'intimité pour d'autres scènes". Mais aus­si que "le pro­duc­teur ne pren­dra pas de mesures de rétor­sion à l'encontre d'un artiste-​interprète qui demande un coor­di­na­teur de l'intimité", une der­nière par­tie du contrat qui assure que les per­sonnes deman­dant à être accompagné·es par un·e coordinateur·ices d'intimité ne puissent pas être péna­li­sées pour cette rai­son. L'accord pré­voit par ailleurs que les figurant·es soient prévenu·es en amont de leur audi­tion des éven­tuelles scènes de sexe ou de nudi­té prévu·es dans leur rôle. 

D'après Chantal Cousineau, coor­di­na­trice d'intimité et consul­tante lors des négo­cia­tions avec le SAG éga­le­ment inter­ro­gée par Rolling Stone, il était pri­mor­dial d'inscrire des consignes claires et spé­ci­fiques dans ce contrat avec les stu­dios. Sinon, les par­ties ne sont pas tou­jours tenues res­pon­sables et "cherchent à aller au-​delà de ce qui est accep­table, y com­pris la nudi­té et les simu­la­tions sexuelles sur le pla­teau", explique-​t-​elle. "Pendant la pan­dé­mie, de nom­breux direc­teurs de cas­ting deman­daient des scènes de sexe simu­lé lors des audi­tions. En fait, ils deman­daient aux artistes-​interprètes de four­nir ce qui équi­va­lait à du maté­riel por­no­gra­phique, car il sem­blait que les gens simu­laient des rap­ports sexuels devant la camé­ra pen­dant les audi­tions", poursuit-​elle.

Finalement, au delà d'une super­vi­sion adé­quate pour que les acteur·ices aujourd'hui soient en sécu­ri­té, et dans la maî­trise de la situa­tion, cet accord ambi­tionne aus­si de péren­ni­ser le rôle de coordinateur·ice d'intimité. "Je pense qu'au début, les gens se disaient 'Oh, c'est juste quelque chose qui arrive à cause de #MeToo'", explique Alicia Rodis, coor­di­na­trice en matière d'intimité et consul­tante pour le comi­té de négo­cia­tion du SAG, à Rolling Stone. Or, désor­mais, "inté­grer des coor­di­na­teurs d'intimité dans le contrat, c'est dire 'Ce n'est pas une pra­tique qui va dis­pa­raître, ce n'est pas un inci­dent, cela fait par­tie du chan­ge­ment cultu­rel de l'industrie'".

Partager
Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.