fbpx
47113308954 3798e376f1 b
© Flickr

États-​Unis : une fillette de 10 ans enceinte et vic­time de viol contrainte de fuir l’Ohio pour pou­voir avorter

La jeune fille, enceinte depuis plus de six semaines, a dû tra­ver­ser l’Ohio, son État d’origine pro­hi­bant l’IVG, pour se rendre dans l’Indiana, où l’avortement est encore légal. Son his­toire déchi­rante est rapi­de­ment deve­nue l’incarnation de la révo­ca­tion du droit à l’IVG aux États-​Unis, datant du 24 juin dernier. 

C’est une his­toire cau­che­mar­desque, un récit tra­gique qui risque d’ouvrir la voie à beau­coup d’autres. Une jeune fille amé­ri­caine de 10 ans, enceinte et vic­time de viol, a été for­cée de quit­ter son État, l’Ohio, pour aller avor­ter à des mil­liers de kilo­mètres, dans l’Indiana. Depuis la révo­ca­tion par la Cour suprême de l’arrêt Roe v. Wade, qui garan­tis­sait le droit à l’IVG aux États-​Unis, l’Ohio a inter­dit l'avortement au-​delà de six semaines de gros­sesse, sous peine de pour­suites judi­ciaires. La fillette était, elle, enceinte de six semaines et trois jours, une durée supé­rieure à celle éta­blie par la légis­la­tion locale. 

Selon le média amé­ri­cain Indianapolis Star, un des pre­miers à avoir rela­té l’histoire sor­dide, la jeune fille a été redi­ri­gée vers[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
113 la foirfouille nushu capture ecran carts.net

Chine : le lan­gage secret des femmes

Dans le district chinois de Jiangyong, un système d’écriture uniquement utilisé par les femmes a longtemps existé. Déclarations d’amitié, conseils, les mots de l’intime s’échangeaient entre amies et proches.