fbpx
louise michel
Le navire « Louise-Michel » en mer. © @MVLouiseMichel sur Twitter

Dans les cou­lisses du « Louise-​Michel », le bateau de sau­ve­tage des migrants finan­cé par Banksy

Préparé dans le plus grand secret, le navire affré­té par le street artist bri­tan­nique et mené par une équipe fémi­niste a déjà recueilli 89 migrant·es – dont 14 femmes et 4 enfants – au cœur de la Méditerranée. Causette a pu s’entretenir avec une membre du pro­jet.

MAJ – 31/​08/​20 : Après de nom­breux appels à l'aide du Louise-​Michel, l'ensemble des migrant·es à bord ont été transféré·es dimanche 30 août vers un autre navire, le Sea Watch 4, envoyé par l'ONG du même nom et MSF. 49 per­sonnes en souf­france avaient été éva­cuées par les garde-​côtes ita­liens. La ville de Marseille a pro­po­sé d'ouvrir son port à l'équipage du navire affré­té par Banksy.

C’était LA bonne nou­velle du ven­dre­di matin. Le genre d’article que tout le monde a envie de par­ta­ger, comme une note d’espoir et de soli­da­ri­té dans le marasme mon­dial. D’après les infor­ma­tions du quo­ti­dien bri­tan­nique The Guardian, un navire rose, par­ti d’Espagne le 18 août et bap­ti­sé Louise-​Michel sillonne actuel­le­ment les eaux médi­ter­ra­néennes cen­trales, les voies les plus meur­trières du monde, pour secou­rir des migrant·es, prin­ci­pa­le­ment issu·es de Libye, qui tentent de rejoindre l’Europe. La par­ti­cu­la­ri­té de ce bateau : il est déco­ré d’un graf­fi­ti réa­li­sé[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés