fbpx

Harriet Tubman, l'enchaînée déchaînée

Mise à jour le 26 jan­vier 2021 : Victoire ! Contrairement à Donald Trump (voir enca­dré à la fin du papier), le nou­veau pré­sident des Etats-​Unis Joe Biden est favo­rable à ce qu'Harriet Tubman devienne le nou­veau visage des billets de 20$. Son admi­nis­tra­tion a annon­cé, lun­di 25 jan­vier, la relance du pro­jet de faire figu­rer son por­trait sur les billets de 20 dol­lars, en rem­pla­ce­ment du pré­sident popu­liste Andrew Jackson.

Née esclave aux envi­rons de 1820 dans le Maryland, Harriet Tubman va se défaire de ses chaînes en s’enfuyant vers le nord des États-​Unis. Elle rejoint l’Underground Railroad, une orga­ni­sa­tion secrète qui aide des esclaves noirs à pas­ser du Sud vers le Nord, et en libère à elle seule plus de trois cents.

portrait of harriet tubman 1820 1913 american abolitionist by benjamin f. Powelson Auburn New York USA 1868
Portrait d’Harriet Tubman à Auburn (État de New York), par
Benjamin F. Powelson, 1868. © Glasshouse Images /​Alamy
Stock Photo – Danielle Macinnes

Que peut bien res­sen­tir une per­sonne qui, à l’approche de ses 30 ans, se retrouve sou­dai­ne­ment libre après une vie de ser­vage ? « Quand je me ren­dis compte que j’avais pas­sé la fron­tière, je regar­dai mes mains pour voir si j’étais tou­jours la même per­sonne, raconte, en 1869, Harriet Tubman à sa bio­graphe Sarah Bradford. Tout autour devint splen­deur. Le soleil doré tra­ver­sa les arbres et se répan­dit sur les champs : j’étais comme au para­dis. » Nous sommes alors en 1849 et l’esclave noire a réus­si l’exploit de tra­ver­ser la fron­tière entre le Maryland, État escla­va­giste, et la Pennsylvanie, où l’esclavage est abo­li comme dans tout le nord des États-​Unis. C’est grâce à sa foi et à son audace qu’elle a pris la route seule, au mépris des risques. Bientôt, elle n’a plus qu’une idée en tête : reve­nir pour récu­pé­rer sa fra­trie, afin de lui faire goû­ter son pri­vi­lège de fuyarde : la liberté.

C’est qu’Harriet vient d’une famille nom­breuse, elle a huit frères et sœurs, et les liens qui l’attachent à sa famille sont puis­sants. Née Araminta Ross dans le Maryland en 1820 (ou 1821 ou 1822 selon d’autres esti­ma­tions) de parents esclaves, Harriet et Ben, elle choi­sit de por­ter le pré­nom de sa mère pour lui rendre hom­mage. Elle a connu le pire. Nourrice en[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
aa401735 beardsley aubrey 1872 98 anglais

Herculine Barbin, mau­dite hermaphrodite

Camille est née fille, mais à l’âge de 22 ans, elle est déclarée « garçon » après avoir confié à un évêque son désarroi devant le développement étrange de ses parties génitales et subi un examen médical. C’est qu’à cette époque, la notion...