HD Gros seins causette Taillefert
© Léa Taillefert pour Causette

De l'inconvénient d'avoir des gros seins

Au quo­ti­dien, les gros seins pèsent leur poids. J’aime les miens. Mais cer­tains jours, j’en don­ne­rais bien un peu à mes copines.

Je m’appelle Marianne, comme le sym­bole de la République fran­çaise qui s’exhibe dépoi­traillée dans les mai­ries. C’est le pré­texte que j’ai trou­vé pour vous par­ler de mes seins. Un mot, d’abord, sur ceux de l’icône tri­co­lore. Il n’existe pas de modèle offi­ciel du buste de Marianne : les sculpteur·trices peuvent la confec­tion­ner cou­verte, l’un des tétons à l’air ou topless. Nul décret ne fixe non plus la gros­seur de ses attri­buts. Ainsi, en 2014, une Marianne à la taille fine et à la poi­trine pro­émi­nente a été reti­rée de la mai­rie de Quimper (Finistère), quelques jours après son installation.

En 2011, un autre buste jugé trop sexy avait été éli­mi­né à Neuville-​en-​Ferrain (Nord), près de Lille. L’artiste avait vou­lu sym­bo­li­ser la géné­ro­si­té de la République en accor­dant à sa sta­tue une poi­trine opu­lente. Ses formes n’ont pas plu à tout le monde. Les miennes sont appa­rues tôt et se sont développées vite. À 12 ans, ma grand-mère m’a offert mon pre­mier soutien-​gorge. Elle disait : « Tu es petite, mais bien proportionnée. » Et puis, ça a poussé. Pendant long­temps, je me[…]

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

ou

abonnez-vous

 

Partager
Articles liés