fbpx
A LA VIE PHOTO 1 A
© Tandem

Chantal Birman : « Lorsqu’une femme accouche, elle ren­contre la vie et la mort, elle est Dieu, en quelque sorte »

Sage-​femme et fémi­niste, Chantal Birman a consa­cré sa vie à défendre les droits des femmes. Elle est au cœur d’À la vie, le docu­men­taire pas­sion­nant qu’Aude Pépin a réa­li­sé autour de la mater­ni­té et du post-​partum. Plus que jamais, écoutons-la !

Causette : Sincèrement, ça fait quoi d’être l’héroïne d’un film à 70 ans, après avoir été sage-​femme pen­dant cin­quante ans ?
Chantal Birman : J’ai accep­té la pro­po­si­tion d’Aude Pépin parce que c’était une pos­si­bi­li­té de mon­trer le tra­vail de sage-​femme. C’est énorme, l’accompagnement d’une mère, avant, pen­dant et après ! J’ai un immense respect[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
capture decran 2020 07 15 a 11.42.18

Fausses couches, vrais silences

Elles concernent une femme sur quatre, et font donc partie intégrante de la vie procréative. Pourtant, cette interruption involontaire de grossesse est encore très souvent vécue comme un échec placé sous le sceau du secret.