fbpx

"Miskina, la pauvre" : Melha Bedia signe une série hyper atta­chante, comme son héroïne Fara

Dans Miskina, la pauvre, Melha Bedia campe une jeune femme bour­rée de contra­dic­tions, et c’est ce qui fait son charme. À voir sur Prime Vidéo dès ce vendredi !

0424423.jpg r 1920 1080 f jpg q x xxyxx

Fara, 30 ans, est sans bou­lot, sans appart, sans mec, mais nan­tie d’une grand-​mère et d’une mère très pré­sentes ! Une fille mar­rante mais névro­sée, tiraillée entre des valeurs fami­liales et sa propre moder­ni­té. Fara est éle­vée dans la foi, mais fume des clopes, se démo­tive au jour 1 du rama­dan, ne va pas trop à la[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
HS5 serie mastersofsex e1582047248422

Dans les séries, le cli­to fait par­ler de lui

Impossible à représenter visuellement à la télé, absent même dans la pornographie…
À force de ne pas être montré, le bouton de rose était devenu un point d’aveuglement de notre culture. Grâce aux séries, il est réhabilité… oralement.