epinettesourire1986183681eclaircie
Adèle Haenel et Noémie Merlant. © Pyramide distribution

Céline Sciamma : « Le rôle d’Héloïse dans “Portrait de la jeune fille en feu” a été pensé pour Adèle Haenel »

La nouvelle création de Céline Sciamma est aussi troublante qu’irrésistible. Situé dans la France de 1770, ce récit d’un amour foudroyant entre une artiste peintre et son modèle ose parier sur la sororité. Décryptage avec sa réalisatrice…

Causette : Vous avez toujours traité de sujets ultra contemporains jusqu’à présent. Pourquoi ce choix, tout à coup, d’un film en costumes ? 
Céline Sciamma : Vous savez, le cinéma, c’est toujours une façon de réorganiser un monde. Que l’on parle du présent ou du passé. Donc là, je ne me suis pas dit : je vais faire un film en costumes ! Tout simplement parce que ce n’est pas le genre en soi[…]

La suite est réservée aux abonné.es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés
exxtrait un divan à tunis

Un divan à Tunis : une comédie thérapeutique

Premier film de la réalisatrice franco-tunisienne Manele Labidi, « Un divan à Tunis » est une comédie pétillante avec Golshifteh Farahani. Elle y incarne une psychanalyste parisienne, bien décidée à ouvrir son cabinet à Tunis au lendemain de la...