thumbnail img 4267
Clément Beaune (©Ministère des transports)

« Plus jeune, le mariage ne fai­sait pas par­tie de mon uni­vers men­tal » : Clément Beaune se confie sur l'importance de la loi Taubira

Série "10 bou­gies arc-​en-​ciel", 2/​6

Le 17 mai 2023 marque les dix ans de la pro­mul­ga­tion de la loi Taubira, ouvrant le mariage et l'adoption aux couples de même sexe. À cette occa­sion, Causette donne la parole à des per­son­na­li­tés, artistes et poli­tiques, pour savoir com­ment ils et elles ont vécu cette période et com­ment cette avan­cée a chan­gé (ou non) leur vie. Dans ce deuxième épi­sode, le ministre des Transports Clément Beaune se livre sur cette période, qu'il explique avoir vécue en tant que citoyen, acteur poli­tique et gay.

"Je me sou­viens très bien du vote du mariage pour tous. En tant que citoyen d’abord, comme j’avais voté pour François Hollande et j’attendais ce chan­ge­ment. En tant qu’acteur poli­tique, ensuite, car j’étais alors conseiller auprès du Premier ministre Jean-​Marc Ayrault. Et enfin en tant que gay : la loi a per­mis de mettre les Français sur un pied d’égalité, quelle que soit leur orien­ta­tion sexuelle. 

Les débats par­le­men­taires, à la fois pas­sion­nants et ter­ribles, au cours des­quels Christiane Taubira affron­tait des cri­tiques, des com­men­taires mais aus­si des insultes et des invec­tives m’ont mar­qué. Les mani­fes­ta­tions de sou­tien, pour les­quelles je res­sen­tais le devoir de me mobi­li­ser afin de ne pas lais­ser les anti occu­per les rues et les médias, aus­si. Je me rap­pelle éga­le­ment de ceux qui se disaient "veilleurs" et venaient, entre dix et quinze, devant Matignon lire des textes religieux. 

Plus jeune, le mariage ne fai­sait pas par­tie de mon uni­vers men­tal. Je voyais le couple gay comme une enti­té clan­des­tine. Aujourd’hui, je ne suis pas encore marié, ce n’est pas dans mes pro­jets immé­diats. Mais cela ne dépend plus de la loi, seule­ment de ma vie, de mes envies et de mes rencontres."

Épisode 1 – Pour Aloïse Sauvage, le mariage pour toutes et tous et toutes a été « une vic­toire obte­nue dans la violence »

Vous êtes arrivé.e à la fin de la page, c’est que Causette vous passionne !

Aidez nous à accom­pa­gner les com­bats qui vous animent, en fai­sant un don pour que nous conti­nuions une presse libre et indépendante.

Faites un don
Partager

Cet article vous a plu ? Et si vous vous abonniez ?

Chaque jour, nous explorons l’actualité pour vous apporter des expertises et des clés d’analyse. Notre mission est de vous proposer une information de qualité, engagée sur les sujets qui vous tiennent à cœur (féminismes, droits des femmes, justice sociale, écologie...), dans des formats multiples : reportages inédits, enquêtes exclusives, témoignages percutants, débats d’idées… 
Pour profiter de l’intégralité de nos contenus et faire vivre la presse engagée, abonnez-vous dès maintenant !  

 

Une autre manière de nous soutenir…. le don !

Afin de continuer à vous offrir un journalisme indépendant et de qualité, votre soutien financier nous permet de continuer à enquêter, à démêler et à interroger.
C’est aussi une grande aide pour le développement de notre transition digitale.
Chaque contribution, qu'elle soit grande ou petite, est précieuse. Vous pouvez soutenir Causette.fr en donnant à partir de 1 € .

Articles liés

Inverted wid­get

Turn on the "Inverted back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.

Accent wid­get

Turn on the "Accent back­ground" option for any wid­get, to get an alter­na­tive sty­ling like this.