fbpx
p4540455
© Veeterzy – Lubitz + Dorner/Plainpicture

Pollution : Être pauvre tue

On ne res­pire pas tous et toutes le même air : en ville, les plus défavorisé·es sont sou­vent plus exposé·es à la pol­lu­tion de l’air et plus vul­né­rables face à ses dégâts sur la san­té. Mais la France tarde à prendre en compte ces inégalités.

C’est un entre­lacs de voies rapides, façon nœud cou­lant de béton, qui enserre un centre com­mer­cial et une gare rou­tière désaf­fec­tée. À l’est de Paris, l’échangeur rou­tier de Bagnolet, en Seine-​Saint-​Denis, relie la capi­tale, son péri­phé­rique et l’autoroute A3 : jusqu’à 300 000 véhi­cules y tran­si­te­raient chaque jour. Le 1er février, des fumi­gènes noirs s’élevaient au pied d’un pont. « Quartiers popu­laires, trois fois plus expo­sés à la pol­lu­tion de l’air », aler­tait une ban­de­role d’Alternatiba, un mou­ve­ment éco­lo­giste, et du Front des mères, une asso­cia­tion de parents. 

De Bagnolet au Bronx

Airparif, l’organisme qui éva­lue la qua­li­té de l’air en Île-​de-​France, a mis en lumière, dès 2003, une pol­lu­tion « presque deux fois plus forte au sein de l’échangeur » que dans d’autres quar­tiers et des[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
Passy 01 A

Pollution de l’air : les par­ti­cules fines au tribunal

Fruits des activités humaines, les émissions de gaz et de particules empoisonnent l’atmosphère, causant des dizaines de milliers de morts par an et d’innombrables cas de maladies chroniques. Des victimes commencent à s’organiser. Quinze d’entre...