matilde20
© K. Miranda

Petits tuyaux ancestraux pour écolos occidentaux

La France accueille, jusqu’au 4 mai, la septième conférence de l’IPBES ou « Giec de la biodiversité ». À cette occasion sera publié le premier rapport scientifique mondial intégrant les savoirs séculaires des peuples autochtones. Une réserve d’idées pour protéger l’environnement dans laquelle on serait bien inspiré·es de piocher. 

« Le zéro déchet est récent en France. Moi, c’est en vivant chez les Mai Huna que j’ai appris que l’on peut tout récupérer. » Irène Bellier, aujourd’hui directrice de recherches au CNRS, a passé cinq ans dans cette société de l’Amazonie péruvienne au début des années 1980, dans le cadre de sa thèse en anthropologie. Trente ans avant la fin des plastiques à usage unique et les premières poubelles à compost, elle a découvert ces tuyaux écolos en s’en remettant aux savoirs de peuples ancestraux.

Conseils aux grands dirigeants

Son histoire illustre bien l’initiative d’une prestigieuse[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés