matilde20
© K. Miranda

Petits tuyaux ances­traux pour éco­los occi­den­taux

La France accueille, jusqu’au 4 mai, la sep­tième confé­rence de l’IPBES ou « Giec de la bio­di­ver­si­té ». À cette occa­sion sera publié le pre­mier rap­port scien­ti­fique mon­dial inté­grant les savoirs sécu­laires des peuples autoch­tones. Une réserve d’idées pour pro­té­ger l’environnement dans laquelle on serait bien inspiré·es de pio­cher. 

« Le zéro déchet est récent en France. Moi, c’est en vivant chez les Mai Huna que j’ai appris que l’on peut tout récu­pé­rer. » Irène Bellier, aujourd’hui direc­trice de recherches au CNRS, a pas­sé cinq ans dans cette socié­té de l’Amazonie péru­vienne au début des années 1980, dans le cadre de sa thèse en anthro­po­lo­gie. Trente ans avant la fin des plas­tiques à usage unique et les pre­mières pou­belles à com­post, elle a décou­vert ces tuyaux éco­los en s’en remet­tant aux savoirs de peuples ances­traux.

Conseils aux grands diri­geants

Son his­toire illustre bien l’initiative d’une pres­ti­gieuse[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
capture decran 2020 06 10 a 16.16.14

Mary Anning : aux ori­gines de la paléon­to­lo­gie

Peu reconnue pour ses recherches de son vivant, Mary Anning a pourtant activement participé à la preuve de l’extinction de certaines espèces. Au départ loisir pour amateurs éclairés, la paléontologie devient une discipline scientifique au XIXe...