fbpx
shutterstock 1718877352
© Nick Fewings

Les gourdes font leur révolution

Elles sont deve­nues les com­pagnes indis­pen­sables de nos longues jour­nées de tra­vail ou de nos séances de sport : les gourdes réuti­li­sables s’imposent de plus en plus pour rem­pla­cer les bou­teilles en plas­tique. Une bonne nou­velle pour la pla­nète ? Oui, à condi­tion de ne pas faire de bourde !

Il y en a pour tous les goûts. Motif colo­ré, à fleurs, jungle, géo­mé­trique, en Inox, en plas­tique, en verre, petite ou grande conte­nance, connec­tée… Les gourdes réuti­li­sables ont enva­hi les éta­gères des com­merces, les bureaux et les sacs de sport. Présentée comme une alter­na­tive à la bou­teille en plas­tique, la gourde est deve­nue, comme avant elle le tote bag, l’accessoire éco­lo indis­pen­sable. C’est glo­ba­le­ment une bonne chose. Mais avant de lui accor­der ce label les yeux fer­més, elle mérite qu’on se penche un peu plus sur son cas, notam­ment sur son pro­ces­sus de fabrication.

Bilan car­bone

À ce titre, tous les maté­riaux ne sont pas égaux. L’Inox, par exemple, est un des plus uti­li­sés pour produire[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés