fbpx

« L’Affaire du siècle » : l’État sur le banc des accu­sés

Plus de deux mil­lions de signa­tures. La péti­tion « L’Affaire du siècle », la plus popu­laire de l’histoire de France, sou­tient le recours en jus­tice pour inac­tion cli­ma­tique que s’apprêtent à dépo­ser, cou­rant mars, quatre ONG fran­çaises contre l’État. Mais la jus­tice peut-​elle sau­ver le cli­mat ?

98 pétition affaire du siècle © Plainpicture
© Plainpicture

« On attaque l’État fran­çais en jus­tice ! » Le 18 décembre 2018, quatre asso­cia­tions ont lan­cé une pro­cé­dure pour assi­gner l’État fran­çais en jus­tice. Motif : inac­tion face au chan­ge­ment cli­ma­tique. Une pre­mière en France. « Nous obser­vons un écart crois­sant entre les enga­ge­ments pris par les États, les alertes des scien­ti­fiques et les actes, détaille Marie Toussaint, cofon­da­trice de l’association Notre affaire à tous, à l’origine du recours. Seuls seize États sur les 197 signa­taires de l’accord de Paris sont sur une tra­jec­toire qui per­met­trait de le res­pec­ter. La France n’en fait pas par­tie. Or le réchauf­fe­ment cli­ma­tique est désor­mais per­cep­tible sur notre[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés