113 ina modja capture decran the great green wall
Inna Modja au Sahel © Capture d’écran The Great Green Wall

Inna Modja : au Sahel, « la Grande Muraille verte est une solution vitale »

Dans le documentaire The Great Green Wall, en salles depuis le 22 juin, la chanteuse Inna Modja traverse le Sahel à la rencontre des habitant·es impliqué·es dans un pharaonique projet écolo, méconnu du grand public : la Grande Muraille verte. Elle raconte à Causette les points les plus marquants de son périple.

Vingt pays africains alliés dans l’objectif de développer dix millions d’emplois verts, grâce à quelque 8 000 km de plantations écologiques reliant l’Afrique d’est en ouest… Tout ça subventionné par une pléthore d’ONG, l’ONU, l’Union africaine, la Banque mondiale ou encore l’Union européenne… C’est l’envergure faramineuse de la Grande Muraille verte. Une initiative lancée en 2007 au Sahel, pour lutter contre la désertification et créer un développement économique dans la région. Pourtant, ce projet fou a un talon d’Achille : personne, ou presque, n’en a entendu parler. C’est pourquoi le réalisateur Jared P. Scott, avec l’aide de l’ONU, a tourné un documentaire sur le sujet, The Great Green Wall, en salles depuis le 22 juin. Et c’est une artiste malienne, écolo et féministe (que demander de plus ?), qui en assure la narration : la chanteuse Inna[…]

La suite est réservée aux abonné.es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés