fbpx
red and gold love print gift boxes
©Elena Mozhvilo

Dernière minute : par ici les calen­driers de l'Avent responsables

Cette année, Causette vous pro­pose six alter­na­tives éco­res­pon­sables pour attendre le 25 décembre.

Dans la grande famille de la sur­con­som­ma­tion, on appelle les calen­driers de l’Avent. Comme chaque année à l’approche du 1er décembre, ils inondent les étals des maga­sins et grandes sur­faces. Il faut dire que depuis l’époque où l’on dis­tri­buait chaque jour une image pieuse aux enfants sages, la tra­di­tion a fait un sacré bout de che­min. À côté des incre­vables cho­co­lats, on trouve désor­mais des mini-​jouets pour enfants mais aus­si tous leurs déri­vés pour adultes : cos­mé­tiques, pro­duits de luxe, pro­duits du ter­roir, alcools, bijoux, et même sex­toys et frian­dises ani­ma­lières. En véri­table machine de guerre mar­ke­ting, le calen­drier de l’Avent se décline à l’infini, jusqu'à ris­quer de nous cou­per l'envie.

Sauf qu'à l’heure de l’urgence cli­ma­tique où l’on tend vers une consom­ma­tion plus ver­tueuse et recen­trée sur le néces­saire, l’utilité de cette arme de consom­ma­tion mas­sive ques­tionne for­cé­ment. Toutefois, pour beau­coup de Français·es, il est encore incon­ce­vable de boy­cot­ter le fameux rituel d’ouvrir une case par jour en atten­dant Noël. Raison pour laquelle, cette année, Causette vous pro­pose cinq calen­driers un peu dif­fé­rents. Des alter­na­tives fran­çaises et durables qui vous feront plai­sir sans vous faire culpabiliser.

Le calen­drier digi­tal pour décou­vrir des com­po­si­trices oubliées 
image0
Les com­po­si­trices à venir. ©Elles Women[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
114 conseils crise climatique erik smits

Survivre entre potes

Dans «La Chute de l’empire humain», sorti le 20 août, dix figures de l’écologie confrontent leurs façons de se préparer aux pires heures de la crise climatique.
Un paquet de conseils utiles qu’on n’a pas l’habitude de lire.