fbpx
compost
© Besse

Céline Solbet, maître com­pos­teuse : « Les déchets des uns peuvent être les res­sources des autres »

Ils et elles sont quelques cen­taines en France à por­ter ce mys­té­rieux titre qui en jette : « maître composteur·euse ». Céline en fait par­tie. Elle nous raconte sa mission.

« J’ai eu un par­cours rem­pli de rebonds. J’ai d’abord tra­vaillé dans la res­tau­ra­tion, quatre ans pour des chaînes, puis quatre ans pour un res­tau­rant gas­tro­no­mique. J’étais témoin des déchets de pré­pa­ra­tion et des restes. La suite est un concours de cir­cons­tances : le ­res­tau­rant a fer­mé et j’ai eu l’opportunité d’intégrer un syn­di­cat de col­lecte des ordures ména­gères en tant qu’agent de pré­ven­tion, un rôle proche de celui d’animatrice de tri sélec­tif. C’est là que j’ai mis le nez dans les bio­dé­chets. J’ai réa­li­sé qu’ils com­po­saient à 30 % les sacs noirs [sacs conte­nant les ordures ména­gères rési­duelles non recy­clables, ndlr] et qu’il y avait tout à faire ! À par­tir de là, c’est un peu comme Obélix, quand on tombe dedans… 

J’ai[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
causette127 483 hr fredlahache a

Révolution fémi­niste dans les campagnes

Un vent nouveau souffle sur les campagnes. Alors qu’un agriculteur sur deux atteindra l’âge de la retraite dans les cinq à dix ans, de plus en plus de femmes font le choix de ce métier. Ces nouvelles paysannes bouleversent les codes, réclament leurs...

shutterstock 1528292522 A

Le grand ham­ster d’Alsace, héros des écolos

Il était une fois un rongeur qui força l’État français à imposer un modèle d’agriculture durable sur son territoire et sauva tout un écosystème. La boule à poil devint ainsi un symbole pour le monde écolo et une source d’inspiration politique...