fbpx
B000747 R1 08 9A copie
Solenn, 32 ans, dans son club de crossfit à Paris (XIème), une pratique qui associe plusieurs sports (endurence, gymnastique, haltérophilie...) © Laura Lafon pour Causette

Surpoids et sport, incom­pa­tibles ? Grossière erreur !

Le sport se trouve à l’intersection d’oppressions mul­tiples : le vali­disme, le sexisme, le racisme. Et bien sûr, la gros­so­pho­bie. Alors que la socié­té pousse sans cesse les per­sonnes en sur­poids à faire du sport pour mai­grir, elle n’accepte pas de les voir pra­ti­quer, et pire encore, y prendre du plaisir.

« Grosse vache ! », « Fais gaffe, tu vas cas­ser la machine avec ton gros cul », « Marchez, ça sera plus facile pour vous », « Pédale plus vite si tu veux mai­grir », « On dirait un hip­po­po­tame en tutu ». Ces petites phrases assas­sines, les sept femmes qui ont accep­té de témoi­gner pour Causette les ont enten­dues au moins une fois dans leur vie au cours d’une séance de sport. Une gros­so­pho­bie décom­plexée qui a entraî­né des dégâts consi­dé­rables quant au rap­port qu’elles entre­tiennent à leur corps et au sport. Avec la fausse croyance qu’« on ne peut pas être spor­tive et aimer le sport quand on est grosse » en toile de fond. Il suf­fit d’ailleurs de regar­der autour de soi pour s’en rendre compte : peu nom­breuses sont les femmes en sur­poids ou obèses à pra­ti­quer de l’exercice en exté­rieur, dans les salles ou clubs de sport. Et lorsqu’elles osent fran­chir le pas, elles sont bien sou­vent vic­times de grossophobie.

insta offre etudiante

Plusieurs femmes nous ont ain­si confié les insultes, les regards et les mises à l’écart dont elles ont été vic­times plus jeunes et qui ont condi­tion­né dura­ble­ment leur pra­tique spor­tive. Clémence1, 34 ans, est en sur­poids depuis l’école pri­maire. Au col­lège, la jeune fille est tou­jours la plus grosse de sa classe.[…]

  1. Le pré­nom a été modi­fié[]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés