fbpx
Capture d’écran 2022 05 17 à 15.25.00
Match du PSG le 14 mai où les joueurs ont porté des maillots spéciaux, au flocage arc-en-ciel. ©Capture d'écran BFMTV.

Julien Pontes du col­lec­tif Rouge Direct : « Le refus d’Idrissa Gueye est révé­la­teur d’une homo­pho­bie sys­té­mique dans le football »

Julien Pontes, porte-​parole du col­lec­tif Rouge Direct qui lutte contre l’homophobie dans le foot, revient pour Causette sur le cas du joueur du PSG Idrissa Gueye, qui n’aurait pas joué same­di soir contre Montpellier afin d’éviter de por­ter un maillot au flo­cage arc-​en-​ciel en sou­tien aux droits LGBT. Un refus symp­to­ma­tique d’une homo­pho­bie ancrée dans le football. 

Son absence sur le ter­rain n’est pas pas­sée inaper­çue et relance la ques­tion de l’homophobie dans le foot­ball. Le joueur du Paris-​Saint-​Germain Idrissa Gueye a déser­té le ter­rain same­di 14 mai contre Montpellier, lors de la jour­née dédiée à la lutte contre l’homophobie orga­ni­sée par la Ligue de foot­ball pro­fes­sion­nel (LFP), à l’occasion de laquelle les joueurs du cham­pion­nat fran­çais arborent un maillot au flo­cage arc-​en-​ciel. Une situa­tion qui s’était d’ailleurs déjà pré­sen­tée l’année der­nière, Idrissa Gueye ayant alors refu­sé de jouer, invo­quant une gastro-entérite. 

Si cette année l’entourage du joueur, contac­té par l’AFP, a refu­sé d’expliquer les rai­sons de cette absence, l’entraîneur du PSG Mauricio Pochettino a de son côté évo­qué des « rai­sons per­son­nelles », pré­ci­sant que le milieu de ter­rain « n’était pas bles­sé » avant de faire savoir hier à RMC Sport que la déci­sion du joueur est « indi­vi­duelle ». Selon France Info, l'entraîneur aurait en réa­li­té « très mal pris » la véri­table rai­son du for­fait. L'absence du joueur séné­ga­lais serait, d’après les infor­ma­tions du Parisien, moti­vée par des convic­tions reli­gieuses, Idrissa Gueye étant musul­man pra­ti­quant. Interview avec Julien Pontes, porte-​parole du col­lec­tif Rouge Direct, lan­ceur d’alerte contre l’homophobie dans le foot et plus lar­ge­ment dans le sport, qui décrypte pour Causette la[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
CP3P5161 A 1

Julia Chanourdie, pre­mière de cordée

Cet été, l’escalade fait son entrée aux Jeux olympiques. Julia Chanourdie est l’une des deux femmes qui défendront les couleurs de la France à Tokyo. À 25 ans, elle a montré qu’elle grimpait aussi fort que les hommes, en compétition comme en falaise.