fbpx
245042307 1006985216536149 429940726714649423 n
©D.R.

Gymnastique ryth­mique : le com­bat de Peterson Ceus devant le Conseil d'État pour pro­fes­sion­na­li­ser les hommes

La gym­nas­tique ryth­mique (GR) est l'un des deux sports, avec la nata­tion syn­chro­ni­sée, à ne pas avoir de caté­go­rie mas­cu­line aux Jeux olym­piques. Une dis­cri­mi­na­tion aux yeux de Peterson Ceus. Depuis plu­sieurs années, le jeune homme de 22 ans est deve­nu l'image de cette lutte pour la pari­té en GR. Il a défen­du sa cause devant le Conseil d'État, ven­dre­di 8 octobre.

À l'entrée du Conseil d'État dans le Ier arron­dis­se­ment de Paris, ven­dre­di 8 octobre, Peterson Ceus, 22 ans, s'apprête à assis­ter à une audience publique d'une grande impor­tance pour lui. Par le biais de son asso­cia­tion de défense de l’égalité hommes-​femmes en gym­nas­tique ryth­mique (Grade), il lance, à l'été 2020, une requête contre la Fédération Française de Gymnastique (FFG) et le Premier ministre. « Je me bats pour qu'un jour en GR, il puisse y avoir une caté­go­rie mas­cu­line lors des com­pé­ti­tions. Tous les autres sports en ont une, pour­quoi pas nous ? », s'interroge le jeune homme. Même s'il est sou­riant, il est mal à l'aise, et pour cause. Deux jours aupa­ra­vant, il a appris qu'à l'issue de l'audience publique, pré­vue à 14h, la rap­por­teure publique, char­gée d'exposer les faits et cir­cons­tances du litige puis de don­ner son opi­nion, allait reje­ter leur requête. Une décep­tion pour toute l'association, d'environ 70 membres, dont il est le pré­sident.

244465451 1048666065971448 7486601800008380466 n 1
©D.R.

Avant d'entrer dans le Conseil d'État, Peterson Ceus et l'avocat de l'association Grade, Me Arthur Sauzay, se demandent bien quelle est la rai­son de ce rejet. Ils sont entou­rés par les camé­ras de la socié­té de[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés