Winnie l’Ourson : « Vous, les humains, vous avez un souci d’expansion »

99 Winnie lourson © Shutterstock
© Shutterstock

Ce mois-​ci, je suis partie dans la Forêt des rêves bleus pour interviewer ce gros sac de Winnie l’Ourson. Il s’appelle Winnie et c’est un ourson, du coup tout le monde l’appelle Winnie l’Ourson. C’est pas hyper recherché, mais ça fonctionne a priori. Alors la Forêt des rêves bleus, outre ce nom particulièrement chiant, c’est un endroit hyper mal desservi, et si vous souhaitez y passer le week-​end, le mieux c’est de changer d’avis.

Causette : Bonjour Winnie, je peux vous appeler Winnie, ou il faut que je me tape « l’Ourson » toute l’interview ?
Winnie l’Ourson :
Winnie c’est très bien.

À quel moment décide-​t-​on de faire sa maison dans le tronc d’un arbre quand on est un ourson de 50 kilos et pas un[…]

La suite est réservée aux abonné.es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés
TequilaPaf5

La tequila FAP

Vert et fuchsia comme sa robe Desigual déformée après avoir perdu vingt ans à essayer de rentrer, comme ses amis pédés, dans du 36 ; plus antioxydant que son indispensable anticernes les lendemains de tournée des bars gays, ce cocktail rend hommage...

98 cuisine Anne Bouillot

La tarte aux poils

Avec cette recette New Age de véritable tarte aux poils, vous aurez l’impression de brouter à pleine bouche l’herbe verte et grasse des frais gazons.

terrinedion 1 A

La terrine Dion

« Si tout zappe et lasse, les amours aussi passent. » Alors consolez-vous, non pas dans les robes de Maman, mais dans celles de Céline : pas besoin de « formule magique ni de marabout d’Afrique » pour réaliser cette recette québécoise. Sachez...

miqueer 47 bis

Le mi-​queer au chocolat

Aujourd’hui, le mi-cuit fait l’unanimité en matière de dessert, quels que soient notre sexe et notre genre. Alors, laissez s’exprimer, sans vous donner de coups de fouet, votre côté dirty et sluty qui rêve de cuir et voit la vie en queer.