Les gougères d’olympe

C’est en Bourgogne, chez une vieille tante veuve, les volets tirés pour échapper à la canicule, un guignolet sans glace à la main, que vous avez découvert les gougères ? Celles-​ci honorent l’autrice Olympe de Gouges, pionnière du féminisme et de l’abolition de l’esclavage, frondeuse pour avoir préféré, à la fin du XVIIIe siècle, le veuvage au remariage, seule condition d’accès au statut de femme libre.

Gougere Olympe
© Anne Bouillot

1. Mise dans l’ambiance

Née à Montauban d’un père noble et académicien qui ne vous reconnaîtra jamais, mariée de force à un boucher rustre et vilain, plus enclin à confectionner du boudin qu’à vous faire couler un bain, vous allez finir veuve, puis sur l’échafaud… Donc autant vous servir un guignolet direct et, au lieu de vous mettre la tête dans le[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés
terrinedion 1 A

La terrine Dion

« Si tout zappe et lasse, les amours aussi passent. » Alors consolez-vous, non pas dans les robes de Maman, mais dans celles de Céline : pas besoin de « formule magique ni de marabout d’Afrique » pour réaliser cette recette québécoise. Sachez...

99 cuisine © Anne Bouillot

La bouillabaise

Oubliez l’hiver et ses frimas, le soleil chauffe votre dos-nu en stretch et se reflète sur vos créoles en plaqué : vous êtes cagole et fière de l’être.

raviolear 29 vanne 2ok

Raviolear

Peintre, mannequin, muse, disco queen, comédienne... Vous êtes tout ça à la fois ? Vous allez vénérer ces raviolears farcis de roquette, poivrée comme votre voix au réveil après une nuit backstage dans les bras de Mick Jagger.