Les gougères d’olympe

C’est en Bourgogne, chez une vieille tante veuve, les volets tirés pour échapper à la canicule, un guignolet sans glace à la main, que vous avez découvert les gougères ? Celles-​ci honorent l’autrice Olympe de Gouges, pionnière du féminisme et de l’abolition de l’esclavage, frondeuse pour avoir préféré, à la fin du XVIIIe siècle, le veuvage au remariage, seule condition d’accès au statut de femme libre.

Gougere Olympe
© Anne Bouillot

1. Mise dans l’ambiance

Née à Montauban d’un père noble et académicien qui ne vous reconnaîtra jamais, mariée de force à un boucher rustre et vilain, plus enclin à confectionner du boudin qu’à vous faire couler un bain, vous allez finir veuve, puis sur l’échafaud… Donc autant vous servir un guignolet direct et, au lieu de vous mettre la tête dans le[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

 

identifiez-vous pour lire le contenu

Ou

Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois

Partager
Articles liés
HS10 Anna Roumanoff © Ingrid Mareski

Les humoristes renouvellent le canular

Guillaume Meurice, Anne Roumanoff, Géraldine de Margerie, Loris Giuliano : quatre énergumènes de l'humour nous ont raconté leur modus operandi, de la taquinerie bon enfant aux canulars les plus épicés.