fbpx

Le mi-​queer au cho­co­lat

C’est ain­si que le cho­co­lat fut per­çu en France jusqu’au XIXe siècle. Aujourd’hui, le mi-​cuit fait l’unanimité en matière de des­sert, quels que soient notre sexe et notre genre. Alors, lais­sez s’exprimer, sans vous don­ner de coups de fouet, votre côté dirty et slu­ty qui rêve de cuir et voit la vie en queer.

miqueer 47 bis 1
© Anne Bouillot

1. Préparation 

Préchauffez le four à 180 °C. Râpez le gin­gembre et le citron en zestes, et pres­sez un demi-​citron. Au bain-​marie, faites fondre le cho­co­lat, 100 g de beurre doux et 25 g de beurre salé à feu très doux. Le secret d’un cho­co­lat onc­tueux à sou­hait et par­fai­te­ment mal­léable réside dans sa fonte lente. Ajoutez‑y les zestes, le jus de citron et le gin­gembre. Pendant que la cas­se­role chill hors du feu, bat­tez éner­gi­que­ment les œufs et le sucre dans un sala­dier et ajou­tez la farine en pluie, puis la[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés