Bouillon dépression

Comme à l’accoutumée, vous payez cher les fêtes de fin d’année : fauché·e, fatigué·e, boudiné·e dans votre doudoune, vous traînez votre teint gris et votre rhino-​pharyngite tout en cherchant à nier l’évidence : janvier est le mois le moins sexy de l’année. Alors, n’essayez plus de lutter ! Avec ce bouillon dépression, en 2020, vous avez enfin compris qu’« acceptation n’est pas résignation ». 

BouillonDetox 4 A
© Anne Bouillot pour Causette

1. Mise dans l’ambiance 

Il est 17 heures, il fait nuit. Vous terminez péniblement sous l’Abribus Apologie de la dépique, que votre oncle en rechute de chimio vous a offert à Noël. Vos chaussures sont trempées depuis que vous n’avez pas repéré une plaque de neige fondue sur la chaussée. On est lundi, vous n’apercevez que les piliers au comptoir des deux bars[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu

Partager
Articles liés
BouillonDetox 4 A

Bouillon dépression

Janvier est le mois le moins sexy de l’année. Alors, n’essayez plus de lutter ! Avec ce bouillon dépression, en 2020, vous avez enfin compris qu’« acceptation n’est pas résignation ».