fbpx
banniere ululeok
© Moi, c'est Madame

« Moi, c’est Madame », le jeu de socié­té pour répondre aux relous sexistes

S’entraîner à répondre aux attaques miso­gynes subies au quo­ti­dien en jouant dans son salon, c’est le pari du nou­veau jeu de socié­té fémi­niste « Moi, c’est Madame ». Créé par Elsa Miské et Axelle Gay, le jeu de cartes sort en ligne ce 10 sep­tembre en pré­vente.

« Félicitations pour ton bébé, mais tu signes la fin de ta car­rière », « Une femme trop sexy, ça décon­centre mes employés ». Trop nom­breuses sont celles qui ont déjà enten­du ce genre de remarques sexistes à vous cou­per la chique. C’est pour­quoi Elsa Miské et Axelle Gay, deux jeunes femmes enga­gées dans les com­bats fémi­nistes, ont eu l’idée de lan­cer « Moi, c’est Madame ». Un jeu de socié­té pour s’entraîner à ripos­ter contre les remarques sexistes, dont les pre­mières pré­ventes sont dis­po­nibles dès ce jeu­di 10 sep­tembre sur[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
hs12 trotula de salerne capture ecran anecdotes historiques.com

Trotula de Salerne : spé­cu­lum et fabliaux

Figure du Moyen Âge devenue symbole de l’invisibilisation des femmes dans l’histoire des sciences, Trotula de Salerne aurait été une brillante professeure de médecine italienne et l’autrice du premier traité de gynécologie jamais écrit.