banniere ululeok
© Moi, c'est Madame

« Moi, c’est Madame », le jeu de société pour répondre aux relous sexistes

S’entraîner à répondre aux attaques misogynes subies au quotidien en jouant dans son salon, c’est le pari du nouveau jeu de société féministe « Moi, c’est Madame ». Créé par Elsa Miské et Axelle Gay, le jeu de cartes sort en ligne ce 10 septembre en prévente.

« Félicitations pour ton bébé, mais tu signes la fin de ta carrière », « Une femme trop sexy, ça déconcentre mes employés ». Trop nombreuses sont celles qui ont déjà entendu ce genre de remarques sexistes à vous couper la chique. C’est pourquoi Elsa Miské et Axelle Gay, deux jeunes femmes engagées dans les combats féministes, ont eu l’idée de lancer « Moi, c’est Madame ». Un jeu de société pour s’entraîner à riposter contre les remarques sexistes, dont les premières préventes sont disponibles dès ce jeudi 10 septembre sur[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

 

identifiez-vous pour lire le contenu

Ou

Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois

Partager
Articles liés
hs12 zitalka wikipedia

Zitkála-​Šá, l’avocate des Amérindiens

Elle est l'une des militantes amérindiennes les plus influentes du début du XXe siècle. Oubliée des livres d’histoire, elle créa le Conseil national des Indiens d’Amérique afin de militer pour les droits civiques de son peuple.

edit dkabal causette ld 10

D’ de Kabal, le laborantin du masculin

Slameur, musicien, acteur, écrivain de 43 ans, D’ de Kabal m’a contacté pour évoquer ses « laboratoires de déconstruction et de redéfinition du masculin par l’art et le sensible ». Un intitulé à la Dali sur un sujet qui n’a rien de surréaliste.

cc3a9cile fatiman

Cécile Fatiman, la pasionaria haïtienne

Prêtresse vaudou, éphémère « première dame » d’Haïti, Cécile Fatiman fut l’une des protagonistes de la cérémonie de Bois-Caïman, coup d’envoi de la révolution de 1791 qui fit d’Haïti la première république noire de l’Histoire.

Découvrer notre calendrier de l'avent quichesque