fbpx
IMG 2085
La brochette des miss © S.C.

Marseille retrouve sa Miss Cagole, tout en paillettes et en authenticité

Alors que la nou­velle Miss France sera élue le 11 décembre pro­chain, un concours de Miss d’un autre genre s’est joué à Marseille : l’élection d’une Miss Unisexe. Seuls points com­muns, l’écharpe et le diadème.

Mercredi 1er décembre, au Makeda, lieu de nuit enga­gé du Vème arron­dis­se­ment de Marseille, une héré­sie a pris fin : dans une ambiance col­lée ser­rée et sur­ex­ci­tée, Marseille a retrou­vé sa Miss Cagole. Depuis 2018, le concours appa­ru dans les années 90 ne s’était pas tenu. Pour cette édi­tion 2021, qui de plus appro­prié que Lisa, fon­da­trice de la bien nom­mée marque de vête­ments Cagole Nomade, pour relan­cer l’événement ? « On a sou­hai­té le remas­té­ri­ser avec nos valeurs : l’écologie, le fémi­nisme et l’inclusivité. De cette manière, on prend le contre-​pied d’un concours comme Miss France qui est tou­jours cen­tré sur le phy­sique et ne met en valeur qu’une forme de beau­té, très lisse, froide, sage. Notre seul cri­tère, c’est : prendre de la place et être soi-​même. » Ici pas de sélec­tions sur le phy­sique, l’âge, ou même le genre. Le concours se[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés
pantyhose gff92a1e75 1280

Collant filé, col­lant recyclé !

La start up en innovation textile Ecollant s’est lancée un défi de taille : re-créer de nouveaux collants à partir d’anciens, pour mieux les valoriser et pour créer de nouveaux produits.