fbpx

Le meuble « Henri » de l'Atelier Emmaüs fait son entrée dans les col­lec­tions du Mobilier national

Les col­lec­tions du Mobilier natio­nal se sont agran­dies de 53 œuvres en février der­nier. Parmi elles, Henri, fruit de l’Atelier Emmaüs. Rencontre avec la desi­gneuse du meuble, Lisa Lejeune qui nous parle d’inclusion sociale et de démarche éco-responsable.

unnamed 1 1
Lisa Lejeune ©L.L.

Le 1er février 2022, l’institution du Mobilier natio­nal qui meuble les bâti­ments offi­ciels de la République annon­çait l’ouverture de sa pres­ti­gieuse col­lec­tion à une cin­quan­taine de pièces de mobi­lier réa­li­sées par des designer·euses français·es. Au terme d’une cam­pagne d’acquisition lan­cée en 2021 pour sou­te­nir les créateur·rices français·es impacté·es par la pan­dé­mie, ce sont cinquante-​trois pièces qui sont entrées offi­ciel­le­ment aux côtés du mythique car­ton­nier signé André-​Charles Boulle ou du pré­cieux bureau Louis XVI de Riesener. 

Et par­mi ces nou­veaux venus, Henri, un petit meuble de ran­ge­ment d’une cin­quan­taine de cen­ti­mètres au desi­gn six­ties réa­li­sé à par­tir de bois d’anciens bureaux d’écoliers. Baptisé en hom­mage à Henri Grouès, alias l’abbé Pierre, ce meuble a été ima­gi­né et des­si­né par la desi­gneuse lyon­naise Lisa Lejeune et fabri­qué par l’Atelier Emmaüs. Une pre­mière pour cette[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés