girl covering her face with both hands
© Caleb Woods

Inceste : l’association Les Papillons essaime des boîtes aux lettres pour collecter la parole des victimes

Laurent Boyet, victime d’inceste dans son enfance, a lancé il y a deux ans l’association Les Papillons. L’objectif : déployer des boîtes aux lettres dans un maximum d’établissements scolaires et sportifs pour que les plus jeunes puissent témoigner des violences qu’ils subissent.

Selon un récent sondage Ipsos, un Français sur dix affirme avoir été victime d’inceste. Le chiffre est énorme. Le week-​end du 16 janvier, après la révélation de l’affaire Olivier Duhamel, des milliers de témoignages affluent sur Twitter avec le mot-​clé #MeTooInceste. Une partie des millions de victimes racontent quand c’est arrivé, par qui ils et elles ont été violé·es : la parole se libère.

Pour Laurent Boyet, il aura fallu trente ans. Trente ans pour que ce capitaine de police du sud de la France arrive[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

 

identifiez-vous pour lire le contenu

Ou

Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois

Partager
Articles liés