fbpx
person in brown long sleeve shirt holding black book
© Jonathan Sanchez

Entreprises : le pre­mier congé pour fausse couche débarque en France

Depuis le 1er mai, l’entreprise de conseil des enseignes de retail, Critizr, a ins­tau­ré un congé pour fausse couche pour toutes ses sala­riées ain­si que leur conjoint·e. Un octroi de cinq jours de repos encore jamais vu en France, pour en recon­naître le carac­tère spé­ci­fique de la souf­france vécue. 

C’est une pre­mière : une entre­prise fran­çaise a accor­dé à toutes ses femmes sala­riées un congé en cas d’arrêt natu­rel de gros­sesse, à par­tir du 1er mai. Au total, cinq jours de repos sont octroyés par Critizr aux femmes concer­nées, mais aus­si deux jours pour le ou la conjoint·e. En com­plé­ment, le spé­cia­liste de la ges­tion des inter­ac­tions clients a éga­le­ment mis en place un congé mens­truel pour les règles dou­lou­reuses et les per­sonnes vic­times d’endométriose. Dans ce cas, un jour men­suel de congé, voire deux, peuvent être alloués. 

Le congé pour fausse[…]

La suite est réservée aux abonné·es.

identifiez-vous pour lire le contenu
Ou
Abonnez-vous à partir de 1€ le premier mois
Partager
Articles liés